Différence entre contrôle fiscal et contrôle légal des comptes | Différence Entre | fr.natapa.org

Différence entre contrôle fiscal et contrôle légal des comptes




Différence clé: Une vérification fiscale est effectuée pour s'assurer que les états financiers d'une personne ou d'une organisation sont en ordre. Cela peut être fait pour le compte de la personne ou de l'entreprise, ou cela peut être une exigence. Un contrôle légal des comptes est un contrôle légal des comptes de l'entreprise ou du gouvernement.

La crainte de tout contribuable est un audit. Un audit est essentiellement un examen visant à vérifier et à évaluer les états financiers d'une personne ou d'une organisation. La connotation d'un audit est généralement négative. Chaque fois que quelqu'un entend le mot vérification, il en découle que la personne fait l'objet d'une enquête pour une sorte d'irrégularité et qu'il existe une possibilité de sanctions si elle se fait prendre. Toutefois, cela n'est pas tout le temps le cas. Il existe de nombreux types d'audits, dont certains sont effectués par la personne ou l'entreprise elle-même.

Le contrôle fiscal et le contrôle légal des comptes sont deux types de contrôle différents. La principale différence entre les deux est qu'un contrôle fiscal peut être requis ou non, alors qu'un contrôle légal est requis par la loi. Habituellement, la loi stipule qu'une entreprise ou organisation d'une certaine taille doit se soumettre à un audit une fois par an ou une fois tous les deux ans.

En revanche, un contrôle fiscal peut être requis ou non. Un contrôle fiscal peut être effectué pour le compte de la personne et de la société afin de s’assurer qu’elles respectent leurs impôts. Toutefois, l’agence fiscale du gouvernement peut également exiger que les états financiers soient exacts et que toutes les taxes appropriées soient payées.

Le contrôle fiscal a pour objectif principal d'éviter la fraude ou l'évasion fiscales. Toutefois, un audit statistique peut être réalisé pour diverses raisons, par exemple pour rendre des comptes aux actionnaires. Cela garantit que les actionnaires savent que l'entreprise est financièrement sur la bonne voie. Il peut également être utilisé pour éviter les fraudes et les détournements de fonds, ainsi que pour vérifier la situation financière des sociétés au cours de fusions et d'acquisitions.

De plus, un audit fiscal peut être effectué en interne par l'entreprise via ses propres comptables et auditeurs de confiance, ou en externe, en faisant appel à une entreprise réputée pour éviter toute partialité. Il peut également être conduit par un auditeur nommé par le gouvernement, selon les besoins. Un contrôle légal des comptes est généralement effectué en externe ou par un auditeur nommé par le gouvernement, mais jamais en interne.

Un autre moyen simple de distinguer les deux est de noter que tout audit effectué en vertu d'une loi est un audit légal et que tout audit effectué en vertu d'une loi fiscale est un audit fiscal.

Comparaison entre audit fiscal et contrôle légal des comptes:

Vérification fiscale

Contrôle légal des comptes

Définition (Investopedia)

Un examen et une évaluation impartiaux des états financiers d’une organisation.

Un examen légalement requis de l'exactitude des documents financiers d'une entreprise ou d'un gouvernement.

Conduit par

Peut être mené en interne par l'organisation ou en externe par une organisation embauchée. Ou il peut être conduit par les autorités fiscales du gouvernement.

Généralement menée à l'extérieur ou par le gouvernement ou des organismes approuvés par le gouvernement

Objectif

Le contrôle fiscal a pour objet de s’assurer que les documents sont une représentation juste et exacte des transactions qu’ils prétendent représenter et sur lesquelles ils paient des impôts.

Le contrôle légal des comptes a le même objectif que tout autre contrôle - déterminer si une organisation fournit une représentation juste et précise de sa situation financière en examinant des informations telles que les soldes bancaires, les registres comptables et les transactions financières.

Exigence

Peut être effectué à la demande et selon les besoins de l'entreprise. Ou à la demande du gouvernement

Est menée sous la contrainte de la loi

Pertinence

Évasion fiscale

Divers: évasion fiscale, fusions et acquisitions, fraude, détournement de fonds, etc.

Image courtoisie: forum.charteredclub.com, indiamart.com

Article Précédent

Différence entre souris et rats

Article Suivant

Différence entre BPO et BPM