Différence entre Ebola et la dengue | Différence Entre | fr.natapa.org

Différence entre Ebola et la dengue




Différence clé: Le virus Ebola, nommé en référence à la rivière Ebola, est principalement transmis par contact avec du sang ou d'autres fluides corporels d'êtres humains ou d'autres animaux infectés. La dengue, par contre, est principalement transmise par la piqûre d'un moustique. Ebola tue de 25% à 90% des personnes infectées, alors que moins de 5% des personnes infectées par la dengue risquent de mourir.

Ebola et la dengue sont deux maladies graves qui ciblent la population humaine aujourd'hui. On sait que le virus Ebola et la dengue sont plus répandus dans les pays du tiers monde, où de grandes populations survivent dans des environnements densément peuplés caractérisés par une hygiène insuffisante, un manque d'eau potable et un air pur. Cependant, cela fait croire à tort aux personnes qui vivent dans de meilleures conditions de vie qu’elles sont à l’abri de ce type de maladies. Une épidémie de ces maladies se propage rapidement aux niveaux national et international, comme en témoigne l'histoire.

Bien que le virus Ebola et la dengue soient des maladies graves, le virus Ebola est la plus meurtrière. Le virus Ebola nommé en référence à la rivière Ebola, l'un des deux sites de l'épidémie initiale, a un taux de mortalité beaucoup plus élevé que celui de la dengue. Ebola tue de 25% à 90% des personnes infectées, alors que moins de 5% des personnes infectées par la dengue risquent de mourir.

Une autre différence majeure entre Ebola et la dengue est la manière dont ils sont transmis. Le virus Ebola se transmet principalement par contact avec du sang ou d'autres liquides organiques d'hommes ou d'autres animaux infectés. Il peut également se transmettre par le sperme ou le lait maternel même des semaines après la guérison. On considère généralement que les chauves-souris africaines sont le «porteur normal» et sont capables de propager la maladie sans en être affectées. Les humains contractent généralement la maladie en entrant en contact avec les chauves-souris ou une personne ou un animal, vivant ou mort, qui a déjà contracté la maladie.

La dengue, par contre, peut être principalement transmise par la piqûre d'un moustique, qui est le mode de contraction le plus courant. Cependant, une personne peut également contracter la maladie par des transfusions sanguines et des transferts d'organes. Une mère peut également transmettre la maladie à son foetus à naître.

La dengue est également connue sous le nom de fièvre osseuse et a été découverte pour la première fois dans les années 1700. Bien que sa cause virale et sa transmission aient été découvertes seulement au début du 20ème siècle. Les cas de dengue signalés ont considérablement augmenté depuis les années 1960. Le virus Ebola a été découvert beaucoup plus tard en 1976, avec le premier foyer signalé dans une région du Soudan et en République démocratique du Congo. La pire épidémie d'Ebola est l'épidémie d'Ebola de 2014 en Afrique de l'Ouest.

La fièvre, les maux de tête et les douleurs musculaires et articulaires sont les symptômes les plus courants de la dengue. La dengue a également une éruption cutanée caractéristique qui ressemble à la rougeole. Dans moins de 5% des cas, la dengue peut évoluer en dengue hémorragique ou en syndrome de choc dû à la dengue, pouvant tous les deux mettre la vie en danger. La dengue hémorragique provoque des saignements, de faibles taux de plaquettes sanguines et des fuites de plasma sanguin, tandis que le syndrome de choc provoqué par la dengue entraîne une hypotension artérielle dangereusement basse.

Les symptômes du virus Ebola sont quelque peu similaires aux stades initiaux mais diffèrent par la suite. Dans les deux jours à trois semaines suivant le contact avec le virus, le patient peut présenter des symptômes de fièvre, maux de gorge, douleurs musculaires et maux de tête. Cela se traduit par des vomissements, une diarrhée et une éruption cutanée, ainsi que par une insuffisance rénale et hépatique. Dans certains cas, les patients présentent des saignements internes et externes, tels que suintement des gencives ou sang dans les selles. Cela aboutit finalement à la mort entre six et seize jours après avoir contracté la maladie.

Bien que les deux maladies puissent être traitées, aucune d’elles n’a encore de vaccin.

Comparaison entre Ebola et la dengue:

Ebola

La dengue

Connu comme

Maladie à virus Ebola (Ebola), fièvre hémorragique Ebola (FHE)

Fièvre osseuse

Causé par

un virus de la famille Filoviridae, genre Ebolavirus:

  • Virus Ebola (virus Ebola Zaïre)
  • Virus du Soudan (virus Ebola du Soudan)
  • Virus de la forêt de Taï (Ebolavirus de Taï Forest, anciennement Ebola de Côte d’Ivoire)
  • Virus Bundibugyo (Bundibugyo ebolavirus)
  • Virus Reston (virus Ebola Reston) (uniquement chez les primates non humains)

un virus à ARN de la famille des Flaviviridae; genre Flavivirus. Le même genre comprend également le virus de la fièvre jaune, le virus du Nil occidental, le virus de l’encéphalite de Saint-Louis, le virus de l’encéphalite japonaise, le virus de l’encéphalite transmise par les tiques, le virus de la maladie de la forêt Kyasanur et le virus de la fièvre hémorragique d’Omsk.

D'abord découvert

En 1976 près de la rivière Ebola dans l'actuelle République démocratique du Congo

Les premières descriptions de la maladie remontent à 1779 et sa cause virale ainsi que sa transmission ont été découvertes au début du 20e siècle.

Hôtes naturels

Fruits chauve-souris de la famille des Pteropodidae

Plusieurs espèces de moustiques du genre Aedes, principalement A. aegypti.

Transmission

  • Contact étroit avec le sang, les sécrétions, les organes ou d'autres fluides corporels d'animaux infectés
  • Transmission d'homme à homme par contact direct (par le biais d'une peau déchirée ou de muqueuses) avec le sang, les sécrétions, les organes ou d'autres fluides corporels de personnes infectées, ainsi qu'avec des surfaces et des matériaux (par exemple, la literie ou les vêtements) contaminés par ces fluides.
  • L'infection peut être contractée par une seule piqûre de moustique.
  • La dengue peut également être transmise par des produits sanguins infectés et par des dons d'organes.
  • La dengue peut également être transmise de mère à enfant par «transmission verticale» pendant la grossesse ou à la naissance.

Période d'incubation (intervalle entre l'infection par le virus et l'apparition des symptômes)

2 à 21 jours

3 à 14 jours

Symptômes

Fièvre, fatigue, douleurs musculaires, maux de tête et maux de gorge. Viennent ensuite des vomissements, de la diarrhée, des éruptions cutanées, des symptômes d'insuffisance hépatique et rénale et, dans certains cas, des saignements internes et externes.

Fièvre légère, forte fièvre invalidante, avec mal de tête grave, douleur derrière les yeux, douleurs musculaires et articulaires et une éruption cutanée semblable à la rougeole.

La dengue sévère ou la dengue hémorragique comprenait fièvre, douleurs abdominales, vomissements persistants, saignements et difficultés respiratoires.

Diagnostic

La confirmation est faite en utilisant les investigations suivantes:

  • test d'immunosorbant lié à une enzyme de capture (ELISA)
  • tests de détection par antigène
  • test de séroneutralisation
  • test de réaction en chaîne de la transcriptase polymérase inverse (RT-PCR)
  • microscopie électronique
  • isolement du virus par culture cellulaire.

Un test sanguin pour vérifier le virus ou des anticorps pour la dengue.

Traitement

La réhydratation avec des fluides oraux ou intraveineux et le traitement de symptômes spécifiques améliorent le taux de survie.

Réhydratation orale ou intraveineuse en cas de maladie légère ou modérée. Des analgésiques à l'acétaminophène pour les douleurs corporelles. Fluides intraveineux et transfusion sanguine pour les cas plus graves.

Article Précédent

Différence entre HTC Butterfly et HTC One X

Article Suivant

Différence entre Galleria et Gallery